FUTUROSCOPE

14/06/2017

Après avoir voyagé plusieurs centaines d'années dans le passée au Puy-du-Fou, aujourd'hui ce sera l'inverse, avec un voyage dans le futur, au Futuroscope. Ca faisait un bout de temps que je voulais retourner dans ce parc, ma première et unique visite remontant à ... je ne sais plus quand exactement, mais je dirais il y a environ 20 ans. J'en avais néanmoins encore pas mal de souvenirs, et j'étais curieux de voir comment le parc avait évolué, car c'est le genre de thème qui peut très vite "mal vieillir".

La première impression en arrivant devant l'entrée du parc n'est pas spécialement excitante. La zone couverte qui abrite les caisses n'a absolument rien de futuriste au niveau de l'architecture, et n'est pas "sexy" pour un sou, c'est juste un grand toit avec des poutrelles métalliques qui commencent à rouiller un peu, c'est exactement ce à quoi je pensais en disant que ça pouvait mal vieillir.

Etant donné qu'on était mercredi (jour non-scolaire) et en pleine période d'examens, il y avait très peu de monde dans le parc. Je pense d'ailleurs que je n'ai jamais fait un parc avec si peu de monde. C'était particulièrement flagrant en début de soirée, on aurait presque pu croire qu'on était seuls dans le parc. Conséquence directe : absolument aucune file nulle part, on ne va pas s'en plaindre ! On a donc pu enchaîner les attractions les unes après les autres :

L'extraordinaire voyage : l’attraction la plus récente du parc, encore très rare en Europe alors que ça existe depuis plusieurs années chez Disney aux USA. En guise de pré-show, on rentre dans ce qui est censé être une rame de métro qui doit nous emmener à la plate-forme de départ. Il y a plusieurs écrans des 2 côtés, qui font office de fenêtres, et où on voit défiler le paysage autour de nous, dans une sorte de ville futuriste ressemblant très fort à ce qu’on voit dans le film "Tomorrowland". C'est sympa, avec un petit bémol cependant : l'illusion n'est pas parfaite, car on n'a pas vraiment l'impression de bouger. Il manque selon moi un grand écran dans le fond de la pièce, sur lequel on pourrait voir où on va, ainsi qu'un très léger déplacement de la cabine, ou au moins juste une petite secousse, quelque chose qu'on puisse ressentir physiquement.

On entre ensuite dans la salle principale, comprenant deux grandes rangées de sièges. La grande plate-forme se met en position verticale, on se retrouve avec les pieds dans le vide, face à un écran géant hémisphérique. L’immersion est parfaite, on croirait vraiment voler dans les airs. Il y a des effets de vent et même d’odeurs, lorsqu’on survole des forêts de sapins, c'est assez sympa. Je pense qu’il aurait dû y avoir aussi des effets d’eau à un moment, mais ils étaient visiblement en panne. Très bonne attraction tout de même au final.

La Vienne Dynamique : un pré-show qui fait un peu "office du tourisme" de la région, avec tout de même un effet sympa : un rideau d’eau au centre de l'écran, dont les jets éclairés sont actionnés pour former toutes sortes de motifs, c'est assez bien fait. On passe ensuite dans la salle principale, assez grande, équipée de dizaines de sièges montés sur vérins hydrauliques. Le film est toujours le même qu'il y a 20 ans (voire plus !) : un type doit se rendre d'urgence à son mariage, il rencontre un arbre magique qui parle et qui va l'’y emmener en traversant la région avec différents moyens de transports. Ca a pris un bon coup de vieux, mais il y a quelques scènes encore assez sympas, malgré le fait que le mouvement des sièges ne soit pas toujours super réaliste, en plus des secousses trop fortes et injustifiées par rapport au film.

La Machine à voyager dans le temps : l'attraction met en scène les Lapins Crétins et leur humour débile. C'est un peu moins connu que les Minions, mais c'est dans le même esprit. Dès le début le ton est donné, vu qu'on embarque sur des sièges en forme de WC ! Le véhicule se déplace latéralement et effectue un parcours en cercle, en s'arrêtant devant des écrans où sont projetés des petites scènes humoristiques en 3D, dans différents lieux et différentes époques. En plus de la 3D, il y a quelques effets 4D assez classiques, dont un assez mal fait, lorsque le sol tremble en faisant un bruit pas possible, on dirait que le siège va se casser en 1000 morceaux. Pour une attraction récente, ça ne révolutionne en rien le style, mais c'est bien compensé par l'humour et le côté décalé des séquences.

Chocs cosmiques : un planétarium très classique, mais assez grand tout de même, avec un film expliquant les chocs entre astéroides, étoiles, galaxies, etc... Intéressant mais pas spécialement spectaculaire.

Dynamic ! : un simulateur semblable à celui de la Vienne Dynamique, avec une salle et un écran plus petit. Le film en image de synthèse est une course d’engins volants se déroulant sur une autre planète, un peu comme dans Star Wars. Le film en lui-même est pas mal, mais l'attraction dans son ensemble est sans intérêt. Les sièges tremblent sans arrêt et beaucoup trop fort, les mouvements sont très violents et pas très réalistes par rapport au film. Probablement un des plus mauvais simulateurs que j'ai jamais fait. Passez votre chemin même si vous avez le temps !

Illusio: un spectacle de magie, s'adressant principalement aux enfants. Ca reste sympa, mais sans plus.

La loi du plus fort : un film projeté en très haute définition sur un écran gigantesque (le plus grand d'Europe paraît-il, je ne sais pas si c'est vrai ou pas), mettant en scène la survie de petits animaux dans des endroits hostiles, entre autres une souris dans le désert du Saguaro en Arizona. Certaines images sont vraiment sublimes, c'est très bien filmé d'une manière générale.

D-Day, Normandie 1944 : un film 3D retraçant le célèbre débarquement lors de la seconde guerre mondiale. Je verrais mieux ce film dans un musée plutôt qu'un parc d'attractions. Rien de vraiment spectaculaire, ce n'est que de la "simple" 3D, ce qui est devenu assez banal de nos jours, et en plus le film était beaucoup trop long (idéal pour faire une sieste cela dit...)

L'âge de glace : encore un film 3D, plus rigolo celui-ci, avec quelques effets 4D assez classiques en plus. C'est sympa mais ce n'est pas révolutionnaire non plus, dans le sens où on peu trouver ce genre d'attraction dans beaucoup de parcs.

Le monde de l'invisible : un film projeté sur un gigantesque écran hémisphérique, comme celui de la Geode à Paris. C'est en général le genre d'attraction que j'adore, car très immersif. Enfin surtout lorsque le film met en scène des paysages, ce qui n'était pas du tout le cas ici, puisque le film mettait en avant les choses que nous ne pouvons percevoir à l'oeil nu. Ca avait un côté très scientifique et éducatif, genre "documentaire sur Arte". C'était intéressant certes, mais je n'ai pas trop compris l'intérêt de projeter un tel film sur un écran comme celui-là. Il y a pleins d'autres films qui seraient infiniment plus impressionnants.

Danse avec les robots : une nacelle accrochée à un énorme bras de robot, qui tourne dans tous les sens sur fond de musique dance. Le genre d'attraction où tout le monde a peur et qui fait hurler les filles. Alors certes on a la tête en bas de nombreuses fois, on perd un peu tous ses repères et on virevolte dans tous les sens, mais ça se limite là. Certains mouvements sont sympas, mais globalement ça reste quand même un peu une "machine de foire" qui nous met la tête à l'envers de toutes les manières possibles. C'est surtout TRES dommage qu'ils n'aient pas exploité à fond tout le potentiel de la technologie, surtout quand on sait ce qu'Universal en a fait avec une de ses dernières attractions sur Harry Potter, datant pourtant déjà de 2010. Je ne l'ai jamais faite mais tous le monde s'accorde à dire que c'est une des meilleures attractions du monde. En gros c'est le même style de robot articulé, sauf que celui-ci se déplace sur un rail, évolue au milieu de décors dans lesquels sont incrustés des écrans qui "prolongent" le décor et où sont projetées des séquences qui sont bien sûr synchronisées avec les mouvements du robot.

Arthur, l'aventure 4D : une des meilleures attractions du parc, qui avait d'ailleurs été élue parmi les meilleures attractions du monde lors de son ouverture en 2011. Le film en images de synthèse met en scène les personnages d'Arthur et les Minimoys. L'immersion est parfaite grâce à l'écran géant hémispérique, les lunettes 3D, et la nacelle montée sur vérins hydrauliques. Un pur régal, même si ça ne vaut pas les attractions Spiderman ou Transformers chez Universal, qui sont encore bien plus immersives.

L'explorarium : encore un cinéma hémisphérique semblable la Géode, et qui fait donc doublon avec "Le monde de l'invisible" cité plus haut. Celui-ci présentait un film sur les fonds marins, qui était mieux que l'autre film, mais j'ai déjà vu d'autres filmes encore bien plus spectaculaires dans le style.

8° continent : le jeu : face à un écran et assis sur des scooters aquatiques et armés d'un pistolet laser, le but est de dégommer autant de déchets que possible afin de nettoyer l'océan. A nouveau, il y a moyen de faire beaucoup mieux avec ce type d'attraction.

Expo photos villes 2050 : une exposition sur les dizaines de projets de bâtiments très futuristes de l'architecte Vincent Callebaut. Personnellement j'adore !! Dommage que tout ça ne soit encore qu'à l'état de projet.

Et pour clôturer la journée, Aquaféérie, la Forge aux Etoiles, un spectacle son et lumière conçu par le Cirque du Soleil, mélangeant jeux de lumières, jets d'eau, lasers, projections d'images sur rideaux d'eau, et quelques petits effets pyrotechniques à la fin. Je n'ai pas prêté attention à l'histoire en elle-même, je me suis plus concentré sur l'aspect visuel, et dans l'ensemble c'est assez sympa, très coloré.

Bilan de la journée : un peu mitigé ! Un parc sur le thème du futur, c'est très risqué, car on peut très vite être dépassé par la technologie, et c'est un peu le cas ici. Quelques attractions valent vraiment le coup (L'extraordinaire voyage, Arthur 4D, La Loi du Plus Fort), certaines sont sympas mais pas spécialement révolutionnaires (La Machine à voyager dans le temps, L'age de glace, Danse avec les robots), et certaines pourraient être bien avec un meilleur film (La Vienne Dynamique, Le monde de l'invisible, l'Explorarium). Les autres que je n'ai pas citées sont assez dispensables selon moi.

Outre les attractions en elles-mêmes, l'architecture et les décors ont aussi un rôle très important dans un parc comme celui-là, sensé nous faire croire que l'on se trouve effectivement dans le futur. De l'extérieur, ça passe, certains bâtiments, même anciens, ont toujours un look assez futuriste (mais pour combien de temps encore ?). Néanmoins un petit lifting ne ferait pas de tort à certains endroits, pas spécialement pour les bâtiments abritant les attractions, mais plus d'un point-de-vue de l'aménagement général du parc. A l'intérieur des bâtiments par contre, ça manque souvent cruellement de décors, parfois il n'y en a même pas du tout, c'est assez dommage.