VOYAGE ORLANDO - TYPHOON LAGOON

03-10-2004

> Introduction
> Islands of Adventure
> Universal Studios Florida
> Disney MGM Studios
> Blizzard Beach
> EPCOT
> Typhoon Lagoon
> SeaWorld Orlando
> Magic Kingdom
> Busch Gardens Tampa (+ Old Town)
> Animal Kingdom
> Feu d'artifice MNSSHP
> Wet'n Wild
> Downtown Disney
> Magic Kingdom + épilogue

Au lendemain de la visite de Blizzard Beach, en route pour le deuxième parc aquatique de Disney World : Typhoon Lagoon. Le trajet est assez long depuis le Ticket & Transportation Center - un gros quart d'heure en bus - le parc étant situé à l'autre extrêmité du resort, à côté du Downtown Disney. Contrairement à Blizzard Beach que l’on repère de loin grâce à Summit Plummet, ici il faut vraiment être dans le parc pour voir quelque chose, la "montagne" étant beaucoup moins imposante et assez bien masquée par la végatation abondante tout autour.

Le bus arrive sur le parking à 10h, pile pour l'ouverture. Une fois passé l'entrée, il y a encore quelques dizaines de mètres à faire avant de découvrir le parc et son énorme lagon. Tout comme Blizzard Beach, le parc a lui aussi sa légende, même si celle-ci est moins originale (voire même plus plausible, à un détail près) : celle-ci raconte qu'un ouragan aurait dévasté un petit village situé au pied d'un volcan, et tout ce qui a été emporté par le vent est resté là où il avait atterri, y compris un petit bateau de pêche, qui trône donc désormais au sommet de la montagne derrière le lagon. Toutes les demi-heures, celui-ci fait retentir sa sirène et crache une grande colonne d'eau.

Après un rapide passage par les vestiaires (communs, et avec des casiers à 5 ou 7$, comme la veille), je commence la visite avec "Humunga Kowabunga", 3 toboggans parallèles en chute libre, un peu comme Summit Plummet à Blizzard Beach mais beaucoup moins hauts, et avec la particularité d'être complètement dans le noir. Je me lance sans trop d'hésitation, mais je suis un peu surpris car on se prend assez vite plein d'eau dans le visage, et on ne sait pas anticiper l'arrivée. C'est très court, et j'ai bu une tasse phénoménale à l'arrivée ! A choisir, je préfère nettement Summit Plummet qui, même s'il fait un peu mal à la fin, est bien plus impressionnant vu sa hauteur, et provoque plus de sensations.

J'enchaîne avec "Storm Slides", 3 toboggans très classiques, sans élément particulier. Les 3 circuits sont assez semblables et pas très longs, ce qui est un peu dommage. Le gros point fort se situe au niveau des décors, étant donné qu'ils sont vraiment incrustés dans les faux rochers, avec une végétation luxuriante tout autour, on se croirait vraiment en pleine jungle.

Petit passage rapide du côté de "Shark Reef", une petite crique dans laquelle il est possible de nager avec un masque et un tuba pour admirer des poissons exotiques, petits requins et récifs, le tout à côté de la coque d'un bateau retourné. J'ai volontairement fait l'impasse, d'une part parce qu'il y avait un peu de file, et d'autre part parce que nager sous l'eau avec un tuba, c'est pas trop mon truc.

Je continue mon petit tour avec une petite séance détente dans la lazy river "Castaway Creek", qui fait le tour du parc. Comparativement à la lazy river de Blizzard Beach, il y a un peu plus de décors à voir, et la végétation a un côté plus exotique. Le parcours est un peu plus court, et il m'a semblé que le courant était un rien plus rapide, mais il faut tout de même 15-20 minutes pour en faire le tour.

A gauche de la montagne, on trouve encore 3 toboggans à bouées : "Keelhaul Falls", "Mayday Falls", et "Gang Plank Falls". Le premier ne va pas très vite et est assez court, ce qui est un peu dommage. Le second est un peu plus long, le départ étant situé un peu plus haut, et est plus mouvementé de par la présence de plusieurs rapides et de petites bosses sur lesquelles on rebondit quand on passe dessus, c'est assez original. Quant au troisième, il se fait dans des grosses bouées de 4 personnes, mais je ne l'ai pas fait car il y avait assez bien de file et il avait l'air tout aussi court que le premier, avec un faible dénivelé. Seul un des 3 est donc réellement intéressant. Par contre, le point commun entre les 3 est qu'ils sont encore une fois très bien intégrés dans les décors, à ce niveau-là rien à redire, c'est vraiment superbe, à un point tel que c'est un peu frustrant que les parcours soient si courts, car on aimerait vraiment en profiter plus longtemps.

Reste à tester la fameuse "Surf Pool", une des plus grandes piscines à vagues dans le monde. Plus qu'une simple piscine, c'est en fait un gigantesque lagon, avec deux petites criques de part et d'autre, et une grande plage de sable fin et ses palmiers tout autour, un décor paradisiaque de carte postale ! Au centre, il y a un grand renfoncement rectangulaire de plusieurs dizaines de mètres de long, où la profondeur est un peu plus importante et où les vagues prennent naissance. Mais il y différence de taille avec la plupart des piscines à vagues traditionnelles. Habituellement, il s'agit en fait plus de simples mouvements d'eau. Il y en a ici aussi, mais en alternance avec des périodes où, toutes les 90 secondes, une énorme vague bien droite part du fond du lagon et s'abat progressivement jusque le plage. C'est vraiment un mur d'eau d'1m50 qui fonce d'un bout à l'autre en quelques secondes, en envoyant les gens 20m plus loin ! Lorsque la vague arrive, tout le monde se met à crier, c'est assez marrant, mais c'est vrai que c'est impressionnant lorsqu'on voit cet énorme "rouleau" qui nous fonce dessus !

Au final, j'ai été un peu déçu par ce parc, du moins au niveau des toboggans. Ils sont moins variés et moins impressionnants que ceux de Blizzard Beach, en plus d'être relativement courts en général, ce qui est un peu dommage. Cela dit, ils sont tous admirablement bien intégrés dans le paysage, et d'une manière générale, les décors sont très réussis dans l'ensemble du parc. C'est en fait la Surf Pool qui constitue l'intérêt majeur du parc, de par sa grandeur et ses vagues énormes.

Le thème est beaucoup moins original que celui de Blizzard Beach, mais on a vraiment l'impression d'être au coeur d'un petit paradis tropical. La végétation est très abondante, et il y a plus d'ombre qu'à Blizzard Beach, ce qui n'est pas plus mal. On n'a en tout cas pas l'impression que trois ouragans sont passés ici durant les semaines précédentes. J'avais un peu peur à ce niveau là, surtout en voyant l'état de certaines forêts du resort, complètement dévastées par endroits, bien que ce soit en général très local.

Je quitte le parc vers 13h pour aller continuer ma visite d’EPCOT.

> Introduction
> Islands of Adventure
> Universal Studios Florida
> Disney MGM Studios
> Blizzard Beach
> EPCOT
> Typhoon Lagoon
> SeaWorld Orlando
> Magic Kingdom
> Busch Gardens Tampa (+ Old Town)
> Animal Kingdom
> Feu d'artifice MNSSHP
> Wet'n Wild
> Downtown Disney
> Magic Kingdom + épilogue