LES FEUX DE LAEKEN

Bruxelles - 18/08/2017

Après une série de feux en France et en Suisse, retour en terre natale pour une nouvelle édition des Feux de Laeken, sur le plateau du Heysel face à l'Atomium. Alors que je m’étais placé tout devant lors de ma première venue 3 semaines plus tôt, j'ai opté cette fois pour un point-de-vue radicalement différent, complètement à l'opposé de façon à avoir l’Atomium en guise de décor, avec les feux en arrière-plan. Après avoir vu quelques photos des feux précédents prises depuis cet endroit, ça semblait être un bon spot.

Ca aurait effectivement été un bon spot, du moins s'il y avait eu plus de bombes. Car comme je le craignais un peu, il y avait beaucoup de compacts, comme souvent sur les feux en Belgique, qui n'explosaient donc pas très haut. Le hic, c’est que j'étais tout de même à plus de 700m de la zone de tir. Avec une telle distance, il faut au moins du calibre 75mm pour que ça n'ait pas l'air trop petit. Or avec une majorité de compacts, les explosions avaient du mal à dépasser la première boule de l'Atomium.

Résultat des courses je me suis mis à zoomer de temps en temps pour essayer de sortir des photos un peu différentes, mais ce n'est pas le résultat que j'espérais au départ. Pour bien faire il aurait fallu plus de séquences similaires au bouquet final, qui était malheureusement bien court.

C'était T&T Fireworks qui était aux commandes, je ne ferai pas d’autres commentaires sur la qualité du feu, car étant assez loin et ayant passé du temps à chipoter sur mon appareil, je n'en ai pas vraiment profité. Le seul constat que je peux faire est que j'ai eu la très nette impression qu'il y avait beaucoup moins de bombes par rapport au feu de Party-Fices 3 semaines plus tôt. En revisionnant les vidéos j'en ai compté seulement 215 environ, plus une soixantaine pour le bouquet, ce qui est assez peu au final, contre plus de 500 pour le feu de Party-Fices. Certes ce n'est pas la quantité qui fait la qualité, mais c'est à peu près le seul aspect qui permet de comparer les 2 feux, étant donné que ceux-ci étaient quand même très similaires globalement et n'avaient ni l'un ni l'autre un réel intérêt d'un point de vue artistique.

La vidéo, juste pour donner une idée, mais mis à part les bombes, on ne voit pas grand chose.

Liens vidéo : Youtube - Vimeo