LE GRAND FEU

Saint-Cloud - 13/09/2014

Une semaine après les Nuits de Sologne et l'Embrasement du beffroi à Arras, c'est reparti pour le troisième show pyrotechnique de ce mois de septembre, et non des moindres : le Grand Feu de Saint-Cloud ! La journée fut encore une fois "marathonienne", étant rentré chez moi à plus de 6h du matin à la suite d'une marche gourmande. Quelques petites heures se sommeil et me voilà reparti vers Paris dès la mi-journée, car je voulais absolument faire un crochet par la Cité des Sciences avant d'aller à Saint-Cloud, pour aller voir un film sur le Grand Canyon à la Géode (les embouteillages sur le périphérique ont joué avec mes nerfs, mais je suis arrivé tout juste 5 minutes avant le début du film, et c'était superbe !).

Fin d'après-midi, me voilà à Saint-Cloud, peu avant l'ouverture des portes. Je prends place sur au sommet de la tribune, entouré de plusieurs autres photographes et des grosses caméras de France 2, TF1 et BFMTV (la mienne était minuscule à côté !). Le temps est splendide, la soirée s'annonce grandiose !

LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 001/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 002/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 003/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 004/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 005/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 006/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 007/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 008/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 009/233

Comme chaque année, le spectacle commence avec une première partie d'environ 1/2h. Alors qu'on avait eu droit à un abécédaire des différents produits pyrotechniques en 2012, et un hommage à André Lenôtre en 2013, le thème de cette année reposait sur les origines de la pyrotechnie. L'histoire débute avec l'invention de la poudre noire en Chine, directement illustrée par l'évocation des feux d'artifice "sonores" aux célèbres Fallas de Valencia. Une mascleta démarre dans les 2 petits bosquets de part et d'autre de la grande cascade. On était sans doute loin de l'intensité de ce qu'on peut trouver en Espagne, mais c'était tout de même assez réussi, et mieux que ce qu'ils avaient déjà fait en 2009 (d'après les souvenirs que j'en ai). D'autant plus qu'avec les flashes des explosions éclairant les bosquets de l'intérieur, et les faisceaux des projecteurs à ras du sol, visuellement c'était sympa.

LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 010/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 011/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 012/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 013/233

Le 2° tableau évoquait les premières utilisations militaires en Chine, via une multitude de comètes et bombettes à effet crépitant, et ce pendant environ 3 minutes, ce qui était un peu long je trouve (mais sur une super bande-son par contre, celle de la BO d'Avalon).

LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 014/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 015/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 016/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 017/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 018/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 019/233

On passe ensuite de la Chine à l'Europe, avec les premières utilisations militaires en France. Un tableau composé de nombreuses chandelles de comètes, gerbes et crossettes, exclusivement en rouge, avec une intensité croissante. Le début du tableau avait un côté assez asymétrique dans l'implantation des produits sur le site. Je me suis demandé si c'était voulu, et visiblement d'après les infos que j'ai eu c'était le cas. Je ne suis pas spécialement fan du concept vu que j'aime bien quand tout est bien symétrique, mais ce n'est que mon avis !

LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 020/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 021/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 022/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 023/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 024/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 025/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 026/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 027/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 028/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 029/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 030/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 031/233

On arrive aux premiers feux d'artifice destinés à fêter la fin des grandes batailles, illustrés par un tableau "sec" composé essentiellement de comètes sifflantes. Un "classique" du Grand feu de Saint-Cloud, même si c'était moins intense et moins assourdissant que lors des précédentes éditions.

LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 032/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 033/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 034/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 035/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 036/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 037/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 038/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 039/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 040/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 041/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 042/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 043/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 044/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 045/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 046/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 047/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 048/233

L'histoire évoque ensuite le premier feu d'artifice célébrant un mariage royal en plein centre de Paris, avec la naissance de plus "petits" effets étant donné les contraintes sécuritaires. Tout le site s'illumine de dizaines de volcans et de fontaines sur mâts. C'est le style d'effets qu'on retrouve assez rarement sur les spectacles pyro d'aujourd'hui, du moins pas dans cette quantité, et il y en aura encore beaucoup d'autres durant le reste du show, ce qui en fait une particularité importante du Grand Feu de Saint-Cloud.

LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 049/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 050/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 051/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 052/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 053/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 054/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 055/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 056/233

Le feu commence à s'intensifier un peu, à l'évocation des premières grandes fêtes royales organisées à Saint-Cloud et Versailles. La grande cascade s'illumine, entourée de plusieurs bengales blancs clignotants, alors que différents types de chandelles se succèdent sur toute la largeur du site. Un tableau très sympa !

LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 057/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 058/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 059/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 060/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 061/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 062/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 063/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 064/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 065/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 066/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 067/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 068/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 069/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 070/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 071/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 072/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 073/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 074/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 075/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 076/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 077/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 078/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 079/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 080/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 081/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 082/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 083/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 084/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 085/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 086/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 087/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 088/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 089/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 090/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 091/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 092/233

Dernier tableau de cette première partie, afin d'illustrer l'apparition des couleurs dans les feux d'artifice. Un mini-bouquet sans musique, composé entre autres de plusieurs pivoines multicolores, mais aussi de pas mal de produits or et argent. Pour un tableau annoncé comme un "petit bouquet coloré", j'ai trouvé que les couleurs n'étaient pas spécialement bien mises en avant, à part peut-être pour les dernières salves. Des bombes et des comètes avec des étoiles aux tons plus intenses et plus "flashy" auraient peut-être mieux convenu.

LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 093/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 094/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 095/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 096/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 097/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 098/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 099/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 100/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 101/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 102/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 103/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 104/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 105/233

Globalement, cette première partie suivait exactement la même trame que l'année passée : une connotation historique (très intéressante, et bien racontée), la même voix-off (qui est très bien, à ne pas changer !), la même ambiance de fond pendant les passages parlés entre les tableaux, et même une bande-son identique sur un des tableaux (bon allez, 3 minutes sur plus d'1h30 de spectacle, je ne dirai rien !). Une très bonne entrée en matière en tout cas, avant d'attaquer le plat de résistance !

Sur ce, voici la vidéo de cette première partie :

Liens vidéo : Youtube - Vimeo

Après cette première partie déjà très réussie, on rentre dans le vif du sujet : "Mesdames et Messieurs, voici... votre Grand Feu". Toujours autant de "classe" dans l'intonation de cette annonce, j'adore ! Petite musique d'introduction de quelques secondes, terminée par une salve de gerbes et bombes filet argent, et c'est parti pour 1h de feu. Pas moins de 15 tableaux au programme (c'est moins qu'en 2013, mais ils étaient plus longs), qui se sont enchaînés les uns après les autres sans aucun temps mort.

Le feu démarre avec quelques bengales illuminant les abords de la grande cascade, avant de laisser la place à des dizaines de grandes comètes rouges et or, tirées verticalement depuis les 4 coins du site, à l'avant et à l'arrière simultanément, ce qui donnait un effet de profondeur. Le reste du premier tableau sera composé des mêmes comètes mais éventaillées cette fois, de pivoines violettes, de flashes rouges et de gerbes et bombes chrysanthèmes argent. Le tout sur la superbe musique d'ouverture de l'album Mythodea de Vangelis, dont j'adore la montée en puissance progressive ! Une fois de plus, c'est une très bonne entrée en matière pour démarrer cette 2° partie.

LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 106/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 107/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 108/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 109/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 110/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 111/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 112/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 113/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 114/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 115/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 116/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 117/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 118/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 119/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 120/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 121/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 121/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 122/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 123/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 124/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 125/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 126/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 127/233

Deuxième tableau un peu plus calme ensuite, avec entre autres au début une sorte de "roue" formée par des centaines de petites comètes or et bleu tirées à 360° depuis un axe vertical. Un peu plus tard, de larges éventails de petites gerbes blanc clignotant et bleu assez intense ont explosé en une sorte de gros bouquet dans le ciel, au-dessus de la grande cascade, l'effet était assez joli.

LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 128/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 129/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 130/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 131/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 132/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 133/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 134/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 135/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 136/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 137/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 138/233

On continue avec un tableau encore très calme, tout en or sur fond de jeux de lumières bleus, avec beaucoup de gerbes, comètes et crossettes kamuros, ainsi que de nombreuses bombes-cascade. Il y en avait tellement qu'elles se superposaient les unes sur les autres, je me demande si ça n'aurait pas été mieux d'en mettre un peu moins, ou de plus les espacer, afin de mieux percevoir distinctement la forme de chacune d'entre elles.

LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 139/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 140/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 141/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 142/233

Le feu re-gagne en intensité, avec un nouveau tableau exclusivement en rouge, le 2° depuis le début du spectacle, mais avec des produits différents cependant : beaucoup de bombettes et de pivoines très basiques, et également des éventails de mono-coups, assez éblouissants, tirés depuis le plan d'eau à l'avant de la zone de tir, et les plates-formes élévatrices situées derrière les 2 bosquets de part et d'autre de la grande cascade. Seul petit reproche : 2 tableaux avec uniquement du rouge en l'espace d'une grosse demi-heure, c'était peut-être un peu redondant, même si les types produits étaient différents. Il aurait peut-être fallu que le 2° tableau soit plus vers la fin du spectacle, où alors y incorporer quelques produits d'une autre couleur (du bleu par exemple).

LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 143/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 144/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 145/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 146/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 147/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 148/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 149/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 150/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 151/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 152/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 153/233

5° tableau, encore du Vangelis, avec cette fois un extrait de la BO d'Alexander, que j'adore ! Côté pyro, on évolue dans des tons rosés et verts, avec une touche de bleu/violet apportée par les faisceaux de lumière, l'ensemble était très sympa, lumineux tout en étant beaucoup plus soft et moins éblouissant que le tableau précédent. A noter, quelques bombes aux étoiles d'un rose assez intense, ce qui est plutôt rare, et d'autres avec des étoiles à mi-chemin entre blanc et vert clignotant, assez particulières également. Le tableau s'est achevé avec quelques très belles chrysanthèmes.

LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 154/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 155/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 156/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 157/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 158/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 159/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 160/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 161/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 162/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 163/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 164/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 165/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 166/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 167/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 168/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 169/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 170/233

Dominance de bombes blanc clignotant sur le 6° tableau, un petit aperçu de ce qu'on aura sur le bouquet final un peu plus tard. Cela dit l'intensité était évidemment bien moindre que sur le bouquet, et l'ambiance générale était totalement différente, beaucoup plus "mystérieuse" ici. Petite originalité vers les 2/3 du tableau : plusieurs grand mâts disposés en cercle se mettent à cracher des fontaines de feu vers le sol, ce qui me faisait vraiment penser à des "douches" de feu.

LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 171/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 172/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 173/233

On enchaîne avec une séquence aux bengales clignotants à mi-chemin entre le blanc et le doré, scintillant par intermittence sur toute la partie arrière de la zone de tir, derrière les bosquets et autour de la grande cascade, ce qui était assez joli et donnait encore une fois une touche un peu "mystérieuse" et une impression de profondeur également. Le reste du tableau était composé de produits à peu près dans les mêmes tons que les bengales, notamment quelques très belles bombes filet argent, avec une belle montée en intensité et pas mal d'effets crackling au milieu. Juste après, il y a eu quelques salves de pots-à-feu blanc clignotant avec un effet crépitant assez fort. C'était très rapide, à peine une demi-seconde à chaque salve, mais l'effet était vraiment sympa.

LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 174/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 175/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 176/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 177/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 178/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 179/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 180/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 181/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 182/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 183/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 184/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 185/233

On repasse à un tableau beaucoup "joyeux" et entraînant, de par la musique utilisée (je ne sais pas ce que c'était mais j'aimais bien), et aussi beaucoup plus coloré, avec comme élément principal de nombreuses comètes de différentes couleurs tirées d'un peu partout sur le site, tantôt en éventail, tantôt en croisillons. Principalement du rouge, vert et jaune, un peu de bleu à la fin, mais pas assez je trouve ! Ca aurait été sympa s'il y en avait eu dès le début du tableau.

A noter qu'il y a eu également 3 salves de bombes en forme d'étoiles, mais qui sont passées un peu inaperçues je pense, car outre le fait qu'il y avait déjà pas mal de choses à regarder à mi-hauteur, elles étaient tirées toutes en même temps, et trop proches les unes des autres. Il aurait fallu les espacer un peu plus pour les mettre mieux en valeur je pense. A vrai dire, je ne les ai remarquées qu'en re-visionnant la vidéo chez moi après-coup. Par contre il y avait aussi des salves de bombes-spirales où chaque étoile avait une petite traînée, ce qui était assez original.

LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 186/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 187/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 188/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 189/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 190/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 191/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 192/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 193/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 194/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 195/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 196/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 197/233

Et voici la vidéo de la 1° moitié de cette 2° partie. Le reste vient juste après.

Liens vidéo : Youtube - Vimeo

9° tableau : la grande cascade se pare d'un éclairage bleu, les projecteurs dessinent des motifs sur les arbres, et de grandes comètes argent très lumineuses sont tirées en croisillons depuis 6 postes de tir à l'arrière des bosquets. Le plus intéressant viendra juste après : plusieurs jets se mettent en action sur des structures tounoyantes sur mâts juste devant le public. Les jets tournant dans des sens opposés, le rendu était vraiment très sympa. Pour les futures éditions, ce serait pas mal qu'ils poussent le concept plus loin et qu'ils fassent une ou deux "roues maltaises", plus colorées et plus élaborées. C'est quelque chose qu'on voit très rarement, je suis sûr que le public apprécierait, et je trouve que ça s'intégrerait très bien dans la démarche artistique de l'événement.

Le reste du tableau était principalement dans des tons argent et bleus, avec entre autres quelques très belles gerbes bleues avec traînée kamuro, et aussi plusieurs bombes aux étoiles bleu clair, que j'avais déjà remarquées en 2013 sur le feu du 14 juillet à la Tour Eiffel, ainsi qu'à la Fête du Lac à Annecy. Ca reste néanmoins une couleur qu'on n'a pas l'habitude de voir, je n'en ai d'ailleurs jamais vu autre part que sur les feux mentionnés.

LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 198/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 199/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 200/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 201/233

Le tableau suivant sera encore riche en effets pyrotechniques placés sur mâts, avec 2 séries de cascades de feu situées à quelques mètres de hauteur : une première série en colonnes droites, et une seconde série en triangles. Et alors que la lumière dégagée par ces cascades était déjà assez éblouissante, voilà que 4 grands soleils formés d'une vingtaine de jets chacun sont venus s'ajouter au tableau. Ils étaient très jolis, mais perso je les aurais fait démarrer après que les cascades soient complètement consumées. Le tableau était agrémenté en arrière- plan par une multitude de comètes et bombes-cascades, et aussi quelques bengales au début.

LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 202/233

On en arrive au plus long tableau du spectacle, d'une durée de plus de 8 minutes, alors que la moyenne des autres tableaux était d'environ 4 minutes. Non seulement il était long, mais en plus il n'y avait pas grand chose à voir par rapport au reste. L'élément principal n'était d'ailleurs pas de la pyro, mais bien 3 ballons géants ressemblant à de gros poissons, qui ont lentement traversé tout le site de gauche à droite. Visuellement ça me faisait un peu penser aux Plasticiens Volants, mais après quelques recherches, j'ai finalement découvert qu'il s'agissait des "Luminéoles", réalisés par "Porté par le vent". Ils étaient en plus entièrement illuminés via des LED, passant de l'orange au bleu.

Alors certes, c'était très joli (ce serait mentir que de dire le contraire), original, et très poétique, mais un peu hors-propos par rapport à l'ensemble du spectacle, qui à la base est un feu d'artifice. Et ce malgré le fait que cette animation était accompagnée de bengales blanc clignotant puis rouges, disposés aux 4 coins du site. Et puis surtout, c'était vraiment trop long. C'est le genre de tableau dont j'ai l'impression qu'il était là pour faire du "remplissage" et faire des économies sur la pyro, au même titre que des jeux de lumière sur certains autres spectacles, qui ont tendance à devenir des "spectacles multimédias" plutôt que des "feux d'artifice". Je ne sais pas si le but était réellement de faire des économines (ce n'est qu'une hypotèse, sachant que l'événement est organisé uniquement via des fonds privés, et n'est je pense pas rentable), mais je trouve cela un peu dommage quand même par rapport aux années précédentes, où le spectacle avait le mérite d'être base uniquement sur la pyrotechnie du début à la fin pendant plus d'1h30.

EDIT : petite précision reçue de l'organisateur 2 jours après la mise en ligne de la page : "Oui, je sais le tableau de 8 mn était un peu long. C’est un risque que j’ai pris. La musique est tellement belle et en accord avec cet aspect extra-terrestres de ces Luminéoles [...] que j’ai assumé ce risque. Et il me semble que l’émotion était là. Je souhaitais calmer le spectacle pour le faire repartir jusqu’au bouquet final. Mais le tableau était mal placé. Trop tard dans le spectacle.".

Je n'ai malheureusement pas de photos de ce tableau (mais on le voit bien dans la vidéo ci-dessous), on passe donc au tableau suivant, sur lequel la pyro reprend sa place d'élément principal du spectacle. Petite introduction de quelques secondes composée de deux "murs" de petites comètes rouges tirées devant les 2 bosquets, toutes inclinées vers la droite sauf une qui était inclinée vers la gauche ! Le genre d'inversion qui arrive encore assez fréquemment sur ce type de feu à grande échelle, ça gâche un peu la symétrie sur les photos (que je n'ai d'ailleurs par gardées pour cette raison), mais bon, quelques secondes sur un show aussi long, c'est pas trop grave !

Par la suite, des bengales rouges et oranges ont illuminé l'entièreté du site. Une note de basse marque le tempo, chaque temps étant accompagné par un pot-à-feu violet tiré devant la grande cascade. Après une trentaine de produits tirés en solo, on passe subitement à 3, puis 5, puis 7, et la ligne de tir continue à s'élargir jusqu'à couvrir toute la largeur de la façade de tir. Et là : une belle grosse double rafale de 21 pots-à-feu violets ! J'avais toujours été un peu déçu les autres années de n'avoir aucune rafale sur un feu de cet envergure. Et même si on est encore loin de ce qu'on peut voir sur certains autres gros feux (je pense notamment aux feux de Ruggieri ou du Groupe F), j'avoue que cette petite séquence m'a fait bien plaisir ! D'autant plus que les produits étaient très jolis, et l'association de l'orange et du violet très réussie.

Et plus de ces rafales, 3 grosses salves de pivoines rouges ont brièvement illuminé le ciel, avec une intensité assez impressionnante qui contrastait très fort avec la musique plutôt planante. Perso, j'ai adoré cette séquence !

LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 203/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 204/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 205/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 206/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 207/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 208/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 209/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 210/233

13° tableau pendant lequel des bengales illuminent les 2 bosquets face au public, rouge d'un côté, blanc clignotant de l'autre. On pourrait croire que l'utilisation massive de bengales tout au long du show est très redondante, mais je n'ai pas du tout eu cette impression. Si on tient compte des couleurs et de l'implantation sur le site, cela donne des combinaisons à chaque fois différentes, qui permettent de très bien mettre en valeur le site de différentes façons, et ce en complément des autres effets pyrotechniques.

Et ce tableau contiendra de nouveau de nombreuses figures dessinées par des jets placés sur mâts, ainsi qu'une multitude de volcans placés tout autour de la grande cascade. Une mise en lumière encore une fois très réussie. La deuxième moitié du tableau sera essentiellement composée de chrysanthèmes et d'éventails or. Sympa mais ça manquait peut-être un peu d'intensité et de bombes de plus gros calibres pour englober le tout.

LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 211/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 212/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 213/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 214/233

Avant-dernier tableau, avec entre autres un "combat" de chandelles au début, assez classique mais toujours très sympa visuellement. Et puis une séquence que j'ai également beaucoup apprécié : des mono-coups tirés bien symétriquement, et en parfaite synchro avec la bande-son, partant simultanément des extrémités gauche et droite du site pour revenir vers l'intérieur. Une deuxième séquence identique mais plus rapide a directement suivi, avec cette fois une rafale de pots-à-feux partant de l'avant du site et remontant vers la grande cascade, de part et d'autre de celle-ci, et à la fin une salve de marrons d'air et de mono-coups tirés depuis les 4 coins du site. C'était juste superbe !!

Encore une fois, c'est le type de séquence que je regrettais de ne pas avoir eu les années précédentes, je parle surtout de la double rafale remontant du bassin vers la grande cascade. Ca donnait vraiment un super effet de profondeur ! Et je pense qu'il y aurait encore pas mal d'autres possibilités à exploiter dans cet axe-là (en faisant des allers-retours, ou en jouant à la fois sur la profondeur et sur les angles des produits par exemple).

LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 215/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 216/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 217/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 218/233

Après environ 1h30 de spectacle, on arrive enfin au bouquet final, qui suivra le même concept que celui des 2 années précédentes : plus de musique, juste le bruit des feux, une gamme d'effets assez restreinte, une montée en puissance relativement lente, et tout ça pendant un peu plus de 5 minutes, ce qui est énorme. En 2012 il était essentiellement composé de pivoines, en 2013 de chandelles et bombes or à effets crépitants. Cette année, c'était le blanc clignotant qui était à l'honneur.

On dit qu'il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis, j'en suis donc probablement un, vu que je pense toujours que c'est trop long et trop linéaire ! Enfin, pendant la première moitié, ça allait encore, la montée en puissance était lente mais tout de même perceptible. Par contre dans les 2 dernières minutes, il n'y avait quasiment plus aucune évolution, ça donnait juste une impression de "déstockage" massif de bombes. Les 3 salves finales étaient tout de même impressionnantes de par leur intensité cela dit. Aucune réelle suprise ni déception en fin de compte, vu que je m'y attendais de toutes façons.

Et si je devais faire un choix entre les bouquets des 3 dernières années, je pense que je mettrais tout de même celui-ci en première position, pour son côté ultra-lumineux (c'est le moins qu'on puisse dire, il faisait quasiment aussi clair qu'en plein jour !). Et au moins l'avantage d'un tel bouquet comparé à tous les autres feux, c'est qu'on a bien le temps de refaire quelques réglages sur l'appareil photo pour éviter que les photos ne soient qu'une grosse tache blanche, ce qui était encore plus nécessaire que d'habitude dans le cas présent !

LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 219/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 220/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 221/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 222/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 223/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 224/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 225/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 226/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 227/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 228/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 229/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 230/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 231/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 232/233
LE GRAND FEU - Saint-Cloud - 13/09/2014 - 233/233

Le mot de la fin : globalement, encore un très bon feu ! Bien sûr, il y a quelques petits points négatifs (tableaux tout en rouge trop rapprochés, une ou 2 longueurs notamment sur le tableau avec les cerfs-volants), mais à côté de ça, beaucoup de très belles choses également. Et 2 belles surprises vers la fin avec les rafales de pots-à-feux, que j'attendais depuis les 2 dernières éditions déjà !

Au niveau des effets à proprement parler, en général c'est assez classique, mais l'utilisation de structures et la mise en valeur du site restent toujours assez exceptionnelles. Sans oublier une bande-son instrumentale toujours dans la lignée de ce que j'apprécie dans le cadre d'un spectacle comme celui-là. Et par chance, il n'y a pas eu beaucoup de fumée cette année !

Sur ce, voici donc la vidéo du dernier tiers du spectacle :

Liens vidéo : Youtube - Vimeo

Retour en haut de la page