VUURWERKFESTIVAL

Knokke-Heist - 23/08/2013

Pour la 4° année consécutive, direction Knokke-Heist pour assister à la compétition internationale de feux d'artifice. D'un point de vue artistique, je pense que c'est difficile d'avoir mieux en Belgique (en tout cas c'est très rare !). Comme chaque année, il y a toujours 4 sociétés en compétition, et un feu de clôture, tiré par le gagnant de l'édition précédente. Les feux sont tirés tous les deux jours, mais je n'ai jamais assisté à l'entièreté de la compétition, car il y a toujours bien au moins un conflit d'agenda avec un autre truc. Et puis se taper Bruxelles-Knokke aller-retour tous les 2 jours, çàd partir à 19h et revenir pas avant minuit, c'est lourd ! Ca ne me dérange pas de faire de la route mais il y a des limites !

VUURWERKFESTIVAL - Knokke-Heist - 23/08/2013 - 001/021

J'avais prévu d'aller voir 2 feux sur les 5 cette année, le premier d'entre eux était celui de la société Zaragozana. Les espagnols ont la réputation de faire des feux assez intenses, et comme ils fabriquent souvent de beaux produits, je me disais donc que c'était un feu potentiellement intéressant.

Au final, ce n'était pas spécialement le cas, et globalement j'ai été un peu déçu. Ce n'était pas un mauvais feu pour autant, mais dans le cadre d'une compétition, j'avoue que je m'attendais à mieux. Il y avait bien un peu de synchro avec la musique, mais rien de vraiment exceptionnel, du moins pas plus que ce à quoi on peut s'attendre en allant voir ce type de feu.

C'est surtout au niveau des produits que j'ai été un peu déçu, je m'attendais à voir des choses un peu plus originales. Au niveau des bombes, on a eu droit à beaucoup de pivoines assez banales. Par contre, s'il y a bien une chose que je retiendrai de ce feu, c'est que tous leurs produits (pas seulement les bombes), avaient en général une couleur très intense, suffisamment pour que je me fasse la réflexion à plusieurs reprises. C'était notamment le cas pour le jaune et le violet.

VUURWERKFESTIVAL - Knokke-Heist - 23/08/2013 - 002/021
VUURWERKFESTIVAL - Knokke-Heist - 23/08/2013 - 003/021
VUURWERKFESTIVAL - Knokke-Heist - 23/08/2013 - 004/021
VUURWERKFESTIVAL - Knokke-Heist - 23/08/2013 - 005/021
VUURWERKFESTIVAL - Knokke-Heist - 23/08/2013 - 006/021
VUURWERKFESTIVAL - Knokke-Heist - 23/08/2013 - 007/021
VUURWERKFESTIVAL - Knokke-Heist - 23/08/2013 - 008/021
VUURWERKFESTIVAL - Knokke-Heist - 23/08/2013 - 009/021
VUURWERKFESTIVAL - Knokke-Heist - 23/08/2013 - 010/021
VUURWERKFESTIVAL - Knokke-Heist - 23/08/2013 - 011/021
VUURWERKFESTIVAL - Knokke-Heist - 23/08/2013 - 012/021
VUURWERKFESTIVAL - Knokke-Heist - 23/08/2013 - 013/021
VUURWERKFESTIVAL - Knokke-Heist - 23/08/2013 - 014/021
VUURWERKFESTIVAL - Knokke-Heist - 23/08/2013 - 015/021
VUURWERKFESTIVAL - Knokke-Heist - 23/08/2013 - 016/021
VUURWERKFESTIVAL - Knokke-Heist - 23/08/2013 - 017/021
VUURWERKFESTIVAL - Knokke-Heist - 23/08/2013 - 018/021
VUURWERKFESTIVAL - Knokke-Heist - 23/08/2013 - 019/021
VUURWERKFESTIVAL - Knokke-Heist - 23/08/2013 - 020/021
VUURWERKFESTIVAL - Knokke-Heist - 23/08/2013 - 021/021

Sur ce, voici la vidéo, avec les quelques passages (trop rares) qui présentaient un certain intérêt, sans être exceptionnels non plus :

>> Entre 7'20 et 7'40 : des bombes qui me font penser à des "champignons" quand elles explosent dans le bon sens : une demi-sphère bleue, un anneau argent, et quelques étoiles rouges pour le pied. J'ai l'impression que ces bombes sont un peu à la mode pour l'instant, car c'était la troisième fois que j'en voyais cet été (Paris, Cannes, et maintenant ici). Mais je ne m'en plains pas car elles sont très jolies !

>> 9'00 : Très belle séquence de comètes kamuro éventaillées doublées d'un mini pot-à-feu bleu, et accompagnées de quelques bombes kamuro.

>> 9'57 : flashes aériens, très lumineux et très silencieux aussi, qu'on retrouve encore un peu plus tard à 14'04

>> 14'25 : bombettes de différentes couleurs, lancées à des angles différents. Ca ne dure pas longtemps mais c'était selon moi le meilleur moment du feu ! Je parlais au début des couleurs assez intenses, ceci en était un parfait exemple.

>> 18'22 : une belle salve de bombes kamuros

Au niveau de la bande-son, rien à redire, il s'agissait d'un medley de musiques de films, dont quelques grands "classiques" comme 2001 l'Odyssée de l'espace ou Pirates des Caraïbes. Et aussi Star Wars durant le bouquet.

Et en parlant de bouquet final, celui-ci commence à 18'50 avec des pivoines de couleur très intense (même si ça ne se remarque pas tant que ça sur la vidéo). La deuxième partie du bouquet commence à 19'58, avec un montage audio assez mal fait, et plusieurs salves distinctes de bombes filet argent. Il n'y avait qu'une dizaine de bombes dans la toute dernière salve, globalement j'ai trouvé ce bouquet final assez "faible", je m'attendais à quelque chose de beaucoup plus intense dans ce genre de compétition, surtout de la part d'une société espagnole.

Bref, un feu assez moyen au final, certainement pas le meilleur que j'ai vu à Knokke. Si j'avais su j'aurais été voir celui de Mirnovec Pirotehnika (Croatie) 2 jours plus tôt, qui était apparemment beaucoup mieux (ce que j'ai également constaté en voyant la vidéo). Heureusement je me rattrapperai quelques jours plus tard avec le feu de Scarpato !

Liens vidéo : Youtube - Vimeo

Retour en haut de la page