SPECTACLE PYROTECHNIQUE DES FETES DE WALLONIE

Namur - 15/09/2012

> Concerts de La Compagnie Picole
> Photos "people"
> Spectale pyrotechnique

Samedi matin des Fêtes de Wallonie... réveil avec un petit mal de crâne suite à la soirée de la veille, mais bon on fera avec. On a concert avec la Compagnie Picole dans l'après-midi, il est temps d'aller chercher le matos entreposé à Jambes chez ma grand-mère. J'en ai donc profité pour passer quelques minutes par la citadelle, histoire de voir comment se préparait le feu d'artifice de la soirée. J'ai déjà assisté au feu de nombreuses années, mais c'était la première fois que j'allais sur la citadelle pour "espionner" brièvement le montage du feu.

Il est à peu près 12h30, toutes les batteries sont déjà installées, réparties sur 3 endroits différents, distants d'environ 80m les uns des autres (merci Google Earth !). Il y a plus de batteries que ce à quoi je m'attendais, mais je ne m'en réjouis pas pour autant, car je ne sais pas sûr que ce soit "suffisant" (de mon point de vue en tout cas) par rapport à la grandeur du site à mettre en valeur (les autres années, j'ai toujours trouvé le feu un peu "léger").

La plupart des batteries sont des 75 et 100mm, mais il y a aussi des calibres de 125 et 150mm. Une bonne douzaine d'artificiers travaillent sur le site.

SPECTACLE PYROTECHNIQUE DES FETES DE WALLONIE - Namur - 15/09/2012 - 001/030
SPECTACLE PYROTECHNIQUE DES FETES DE WALLONIE - Namur - 15/09/2012 - 002/030
SPECTACLE PYROTECHNIQUE DES FETES DE WALLONIE - Namur - 15/09/2012 - 003/030
SPECTACLE PYROTECHNIQUE DES FETES DE WALLONIE - Namur - 15/09/2012 - 004/030
SPECTACLE PYROTECHNIQUE DES FETES DE WALLONIE - Namur - 15/09/2012 - 005/030
SPECTACLE PYROTECHNIQUE DES FETES DE WALLONIE - Namur - 15/09/2012 - 006/030
SPECTACLE PYROTECHNIQUE DES FETES DE WALLONIE - Namur - 15/09/2012 - 007/030
SPECTACLE PYROTECHNIQUE DES FETES DE WALLONIE - Namur - 15/09/2012 - 008/030
SPECTACLE PYROTECHNIQUE DES FETES DE WALLONIE - Namur - 15/09/2012 - 009/030
SPECTACLE PYROTECHNIQUE DES FETES DE WALLONIE - Namur - 15/09/2012 - 010/030
SPECTACLE PYROTECHNIQUE DES FETES DE WALLONIE - Namur - 15/09/2012 - 011/030
SPECTACLE PYROTECHNIQUE DES FETES DE WALLONIE - Namur - 15/09/2012 - 012/030
SPECTACLE PYROTECHNIQUE DES FETES DE WALLONIE - Namur - 15/09/2012 - 013/030
SPECTACLE PYROTECHNIQUE DES FETES DE WALLONIE - Namur - 15/09/2012 - 014/030
SPECTACLE PYROTECHNIQUE DES FETES DE WALLONIE - Namur - 15/09/2012 - 015/030

Toutes les bombes du feu sont sur les 3 sites au-dessus de la citadelle, et il n'y a visiblement pas d'autres types de produits à cet endroit. Il semble n'y avoir aucun produit au niveau intermédiaire, ce que je trouve très dommage. Je m'attendais à y voir des chandelles, des compacts, des bengales, mais rien de tout ça. Pourtant c'est sans doute le meilleur "niveau" pour disposer des produits afin de mettre en valeur les murs de la citadelle. D'habitude il y a souvent au moins des compacts et des bengales, mais visiblement il n'y a rien cette année, ce qui me laisse un peu perplexe.

Par contre, sur la Meuse, il y a deux énormes barges, avec une multitude de compacts dessus, et quelques chandelles. Le feu allait donc être tiré de 2 niveaux : compacts en bas, bombes en haut. Pas top comme disposition, j'y reviendrai plus loin.

SPECTACLE PYROTECHNIQUE DES FETES DE WALLONIE - Namur - 15/09/2012 - 016/030
SPECTACLE PYROTECHNIQUE DES FETES DE WALLONIE - Namur - 15/09/2012 - 017/030
SPECTACLE PYROTECHNIQUE DES FETES DE WALLONIE - Namur - 15/09/2012 - 018/030
SPECTACLE PYROTECHNIQUE DES FETES DE WALLONIE - Namur - 15/09/2012 - 019/030
SPECTACLE PYROTECHNIQUE DES FETES DE WALLONIE - Namur - 15/09/2012 - 020/030

Fin d'après-midi, après notre concert avec la Compagnie, et après avoir reporté le matos à Jambes. Comme je passais par là à pieds, j'ai vite repris 2-3 photos des grandes barges sur la Meuse. Tout est câblé assez proprement, et il y a quand même pas mal de matos, dont beaucoup de gros compacts.

SPECTACLE PYROTECHNIQUE DES FETES DE WALLONIE - Namur - 15/09/2012 - 021/030
SPECTACLE PYROTECHNIQUE DES FETES DE WALLONIE - Namur - 15/09/2012 - 022/030
SPECTACLE PYROTECHNIQUE DES FETES DE WALLONIE - Namur - 15/09/2012 - 023/030
SPECTACLE PYROTECHNIQUE DES FETES DE WALLONIE - Namur - 15/09/2012 - 024/030
SPECTACLE PYROTECHNIQUE DES FETES DE WALLONIE - Namur - 15/09/2012 - 025/030
SPECTACLE PYROTECHNIQUE DES FETES DE WALLONIE - Namur - 15/09/2012 - 026/030
SPECTACLE PYROTECHNIQUE DES FETES DE WALLONIE - Namur - 15/09/2012 - 027/030
SPECTACLE PYROTECHNIQUE DES FETES DE WALLONIE - Namur - 15/09/2012 - 028/030
SPECTACLE PYROTECHNIQUE DES FETES DE WALLONIE - Namur - 15/09/2012 - 029/030

21h45, j'abandonne temporairement mes potes, et je cavale pour aller de me placer sur la rive en face de la citadelle, juste à temps !

Et que valait donc cette édition 2012 ? Je dirais que c'était différent des autres années, mais pas spécialement mieux. Il y avait du bon et du pas bon.

Premièrement, je ne comprends pas trop cette volonté (ou obligation ?) depuis quelques années de mettre des produits au même niveau que le public, que ce soit sur le chemin de halage, ou comme cette année sur des barges. Il n'y a pas grand chose, voire même rien de spécial à mettre en valeur à ce niveau-là, alors qu'en arrière-plan il y a la citadelle, avec deux niveaux de hauteur, des murs, des arbres, un pont, une tourelle, bref un site magnifique. C'est pas la première fois que je dis que le site est mal exploité, mais c'était particulièrement le cas cette année. Des cascades de feu sur les murs ou un embrasement aux bengales, ça devrait être systématique dans un feu comme celui-là, comme à Carcassonne. Le cadre s'y prête admirablement bien, et c'est vraiment dommage de ne pas en tirer parti.

SPECTACLE PYROTECHNIQUE DES FETES DE WALLONIE - Namur - 15/09/2012 - 030/030

Bon, revenons aux barges flottantes, sur lesquelles se trouvaient une multitude de compacts. Certains d'entre eux étaient très bien, d'autres un peu moins, et il y avait pas mal de compacts à bombettes dans le tas. Le principal intérêt de tous les produits placés sur les barges est qu'ils étaient assez proches du public. En étant sur la rive côté Jambes, on était face à un vrai "mur" de comètes et de bombettes quasiment du début à la fin. Niveau puissance, vu la proximité, c'était assez intense, et très dynamique. Et je suis sûr que c'est ça qui a fait que les gens ont trouvé le feu exceptionnel (d'après les réactions que j'ai entendues à la fin). Ben oui, ça pétait tout plein juste devant leurs yeux, je pense que c'est ça qui a marqué les esprits. Sur ce coup-là on peut dire que c'était réussi. Par contre artistiquement parlant, je ne partage pas du tout le même avis !

Tout d'abord parce que le feu était en grande partie composé d'un enchaînement de compacts, qui étaient parfois un peu redondants. Enfin, j'ai vu pire, et ce n'est pas le point le plus négatif de ce feu-ci.

Deuxièmement, comme je l'ai dit, c'était en général assez intense vu la proximité, et le public avait devant lui un flux quasi continu d'explosions. Ce qui fait que sur les rares passages où il n'y avait que des bombes et pas de compacts, je trouve que ça faisait très "vide", surtout au niveau du bruit en fait (exemple typique à 6'05) dans la vidéo ci-dessous.

Troisièmement, et c'est ça qui m'a le plus "choqué" dans l'implantation du feu, c'est que comme les bombes étaient tirées depuis la citadelle à l'arrière-plan (à peu près à 200m à vol d'oiseau je dirais), malgré le fait qu'elles partaient de plus haut, la perspective faisait que beaucoup de bombes explosaient dans le même angle de vue que les compacts, et étaient donc un peu "masquées" par ceux-ci. Ce n'était peut-être pas le cas si on se trouvait un peu en biais par rapport au feu, mais en étant bien en face de la citadelle (ce qui est à priori la meilleure place), c'était flagrant. Habituellement, les bombes sont bien plus imposantes et impressionnantes que les bombettes de compacts. Ici c'était souvent l'inverse, les compacts attiraient toute l'attention du regard, et les bombes faisaient parfois un peu "pétards mouillés" derrière.

Et c'est fort regrettable, car certaines bombes étaient superbes, en particulier les plus gros calibres. Regardez par exemple ces splendides bombes-tronc que l'on voit sur la vidéo ci-dessous à 0'40, et encore à 3'20. De telles bombes mériteraient vraiment d'êtres tirées toutes seules. Là, avec les chandelles ou les compacts juste devant le public en même temps, c'était vraiment du gâchis je trouve.

Outre les chandelles et compacts, il y avait aussi quelques pots-à-feu sur les barges. On les voit très bien sur la vidéo ci-dessous, à 6'15 et 11'12. J'avoue qu'ils étaient magnifiques, mais le fait de les tirer en rafale sur une largeur d'à peine 30m, c'était un peu bizarre, bien que très impressionnant vu la proximité, et vu qu'ils étaient très rapprochés les uns des autres. Néanmoins, les tirer en rafale sur la citadelle, sur une distance beaucoup plus large, ça l'aurait fait aussi.

Encore un autre truc qui m'a laissé perplexe : à 8'12 dans la vidéo ci-dessous, expliquez-moi quel est l'intérêt de mettre des bengales rouges clignotants sur la barge, là où il n'y a rien à mettre en valeur, plutôt que sur la citadelle ? Rien à faire mais ça j'ai vraiment du mal à comprendre.

La suite de mes commentaires juste après la vidéo. Celle-ci est de moins bonne qualité que d'habitude, car c'est filmé sans trépied et avec mon petit appareil photo de poche (c'est un peu délicat et risqué de se balader avec ma caméra aux Wallos !). Manque de bol, je n'avais presque plus de batterie en plus, je n'ai donc filmé que quelques passages, d'abord en SD, puis un peu en HD à la fin. Il y a tout de même environ les 3/4 du feu.

Liens vidéo : Youtube - Vimeo

D'une manière générale, j'ai trouvé qu'il y avait énormément de produits de couleur argent et doré tout au long du feu, excepté sur certaines séquences qui au contraire étaient très colorées. Dans l'ensemble, je trouve que ça manquait de couleurs quand même.

Au niveau de la musique : un peu de tout et n'importe quoi : de la dance, de la pop, du classique, bref le style de bande-son que je n'aime pas du tout mais ce n'est que mon avis. A noter, une coupure de son magistrale en plein milieu du show, qui a duré plusieurs secondes. On a ensuite pu ré-entendre très brièvement la voix off de présentation du feu, juste avant qu'ils ne re-calent la bande-son approximativement là où elle s'était arrêtée.

Et quid du bouquet final ? 2-3 jours avant, j'avais vu une vidéo d'une interview d'un des artificiers, où il disait que le bouquet final durerait 3 minutes et serait je cite "digne des plus grands feux européens". Bon, c'est vrai qu'il était relativement gros, avec pas mal de grosses bombes bien réparties sur toute la largeur du site. Ca faisait moins "éparpillé" que ce que j'ai déjà pu voir certaines autres années. Globalement j'avoue que je l'ai effectivement trouvé bien mieux que d'habitude. De là à dire qu'il était digne des plus grands feux européens, il y a un pas que je ne franchirai pas ! On est quand même très loin des références que sont Annecy, Genève, Paris, Carcassonne, Cannes, Saint-Cloud, Londres, et j'en passe !

Pas mal de grosses bombes donc, mais encore quasiment toutes en argent/doré, je n'étais pas spécialement fan de l'association de ces 2 couleurs, surtout pour un bouquet. Une seule couleur aurait été plus cohérent je trouve. Quelques marrons d'air, ou bien une 2-3 compacts auraient également été les bienvenus pour ajouter un peu plus de bruit, d'autant plus que le recalage de la bande-son suite à la coupure avait sans doute été assez approximatif, car la musique s'est terminé en fade-out subitement, alors que les bombes ont continué à exploser pendant plus de 30 secondes.


Au final, un feu en demi-teinte donc. Dans les points positifs, je retiens surtout le côté dynamique et intense dû à la proximité des produits sur les barges, quelques beaux produits, aussi bien dans les bombes que les compacts, et un bouquet final qui m'a semblé plus généreux que d'habitude.

En contrepartie, je regrette énormément la façon dont les produits étaient disposés. Si l'on fait abstraction des bombes (vu que l'attention se portait instinctivement sur les produits les plus proches), on aurait pu croire qu'il s'agissait d'un feu "de proximité", conçu pour être tiré dans un endroit assez confiné. Et je l'aurais d'ailleurs trouvé très bien si ça avait effectivement été le cas (un peu comme le feu de Bruxelles-les-bains début juillet). Mais ici, vu la grandeur et la beauté du site, et les possibilités qu'il offre, c'est vraiment dommage de ne pas en profiter.

> Concerts de La Compagnie Picole
> Photos "people"
> Spectale pyrotechnique

Retour en haut de la page