THE FLOWER KINGS

Spirit of 66, Verviers - 04/09/2012

C'est en écrivant cette page que je me suis rendu compte, en fouillant dans mes "archives", que ça faisait pas moins de 5 ans que je n'avais plus vu les Flower Kings en live ! Je n'aurais pas cru que ça faisait si longtemps. J'avais bien vu 2 de leurs side-projects en 2009, à savoir Karmakanic et Agents of Mercy, mais le dernier vrai concert des Flower Kings remontait à novembre 2007, ça fait un bail !

Pas de chemise à fleurs ni à paillettes pour Roine Stolt, il était tout vêtu de couleur orange, comme tous les autres membres du groupe d'ailleurs. Mêmes les amplis, la batterie, les tissus décoratifs sur les instruments, et les spots étaient en orange !

Le concert a commencé avec un gros pavé de 25 minutes, issu de leur dernier album, que je ne l'avais pas encore écouté. A vrai dire, je connais beaucoup moins les albums les plus récents, que je trouve moins inspirés. C'est sans doute dû au fait que quand on a écouté l'entièreté de leur discographie, force est de constater que ça tourne un peu en rond, et leur musique me surprend beaucoup moins qu'au début. Cédric qui était avec moi au concert n'avait pas spécialement cette impression, mais il les connait depuis beaucoup moins longtemps que moi, c'était la première fois qu'il les voyait, et il ne connaissait pas trop les premiers albums.

Bon cela dit, ça reste tout de même du très bon prog, le côté un peu redondant fait que ça m'emballe peut-être un peu moins qu'avant, mais j'apprécie toujours ce qu'ils font. J'ai juste un petit reproche sur certains passages du concert, qui tiraient vraiment trop en longueur (notamment tout à la fin). C'est d'ailleurs ce qui me fait penser que les albums les plus récents sont moins inspirés que les premiers, j'ai un peu chaque fois cette impression que certains passages sont juste là pour rallonger la chanson, sans y apporter grand chose. C'est un peu le même "syndrome" qu'avec les chansons de Neal Morse.

Mis à part cela, je retiendrai de ce concert ...

- un très bon nouveau batteur, à la frappe très énergique

- que le son allait trop fort (bizarre car au Spirit en général, c'est toujours nickel)

- un solo de clavier qui sonnait très vintage, et qui m'a fait limite penser à un plagiat de Oxygène V, un morceau de JM. Jarre datant de son premier album en 1976 !

- une intervention de Tomas Bodin au mirliton, ce qui était bien rigolo !

- un écran sur lequel était projeté des motifs parfois très psychédéliques (j'ai d'ailleurs quelques belles photos avec ça un peu plus bas)

- et surtout le fait qu'ils aient incorporé dans un medley quelques minutes de la fin de Stardust We Are, qui reste selon moi un de leurs meilleurs morceaux, et ce passage en particulier est vraiment pour moi une "jouissance musicale", il me donne toujours des frissons lorsque je l'écoute !

Retour en haut de la page