Mises à jour
Timeline
Explore

DUBAI

01 & 02-01-2021

En provenance de Ras al Khaimah et avant de rentrer en Belgique, petite halte de 24h à Dubai, histoire de faire un peu de tourisme architectural. Avec pour commencer une première balade nocturne le long de la Sheikh Zayed Road, aux alentours du World Trade Center. Je pensais pouvoir rejoindre assez rapidement le quartier du Burj Khalifa, mais c'était sans compter sur le fait que les distances sont beaucoup plus grandes qu'il n'y paraît, et que ce n'est clairement pas le genre d'endroit optimisé pour les piétons. Il y a bien des trottoirs, mais aller d'un point à un autre à pieds ou même traverser la route (ou plutôt l'autoroute) requiert souvent beaucoup de marche et de longs détours. Tant pis pour la Burj Khalifa donc, ce sera pour le lendemain.

Début d'une longue journée au milieu des buildings, avec un long trajet de plus de 20km en métro pour commencer, afin d'aller jusqu'à la Dubai Marina. Encore une fois, les distances sont vraiment énormes, la ville est vraiment très étendue le long de la côte. Avant de rejoindre la Marina, j'en profite pour faire un tour rapide du quartie de Jumeirah Lake Towers, situé juste en face, de l'autre côté de l'autoroute. Je venais pour voir des buildings modernes, je suis servi de ce côté-là, et ce n'est qu'un avant-goût de ce qui m'attend le reste de la journée. J'ignore si c'est un quartier d'affaires ou résidentiel, ou les 2, ce n'est pas vraiment un quartier touristique, mais c'est tout de même assez étrange de voir à quel point il est littéralement désert, sachant qu'il est tout de même déjà presque midi.

Passage de l'autre côté de l'autoroute, afin de rejoindre le quartier de la Marina, s'étirant sur environ 3km. Une véritable forêt de buildings, autour d'un bras de mer artificiel, dont on peut faire le tour vie un long chemin de promenade, assez agréable pour peu que l'on ne soit pas horrifié/dégoûté/choqué (biffer la mention inutile) par ces montagnes de béton et de verre. On aime ou on déteste, mais il faut reconnaître que c'est assez impressionnant, on se sent vraiment tout petit lorsqu'on se trouve au milieu de ces dizaines de buildings (environ 200 visiblement, mais j'avoue que je n'ai pas compté !). C'est un peu plus animé que Jumeirah Lake Towers, mais tout de même excessivement calme proportionnellement au nombre de tours au mètre carré et au nombre potentiel de personnes susceptibles d'y habiter (120.000 personnes d'après ce que j'ai lu, mais je doute fort que tout soit occupé...)

Début d'après-midi, dans le quartier de la Burj Khalifa. Après un bon kilomètre de marche dans les couloirs depuis la station de métro, me voici enfin dans le Dubai Mall, dans lequel on se perd assez facilement quand on ne connaît pas. Il me faudra d'ailleurs quelques minutes avant de trouver la sortie. Une fois à l'extérieur, je constate que ren n'a beaucoup changé depuis l'année précédente. La Burj Khalifa est toujours aussi impressionnante, et les buildings en construction juste à côté n'ont pas beaucoup évolué en un an, peut-être quelques étages en plus, mais rien de vraiment remarquable.

Profitant du faible nombre de touristes même en cette période de fin d'année, j'avais réservé en dernière minute une entrée pour le point de vue "At the Top", aux 124 et 125° étages de la Burj Khalifa. Ayant lu sur plusieurs sites qu'il pouvait y avoir pas mal de file à l'heure du coucher de soleil, et ce même en ayant réservé, j'avais prévu large. Peut-être un peu trop, vu qu'il n'y avait que 5' de file au final. Mais vu qu'il n'y a pas de limite de temps une fois rentré, au moins je pourrai bien en profiter. La montée prend environ 1 minute, dans des ascenseurs futuristes dont les parois intérieures s'animent au moyen d'images de synthèse, à 360°. Très sympas les feux d'artifice lors de la descente d'ailleurs ! Pour le coup, on se croirait vraiment dans une attraction à Disneyland ou Universal.

Une minute plus tard, débarquement au 124° étage, à plus de 450m de haut. La tour fait plus de 800m, on est donc encore loin du sommet, mais la vue est tout de même impressionnante, on surplombe littéralement tous les autres buildings aux alentours. Pas évident de faire de belles photos par contre, que ce soit depuis l'intérieur à travers les vitres teintées (et pas très propres), ou depuis la terrasse extérieure, où l'espace entre les vitres permet à peine de passer l'objectif de l'appareil (et du coup c'est quasiment impossible de l'incliner).

La vue devient encore plus impressionnante une fois le soleil entièrement couché, les lumières de la ville prenant le relais. Ca me rappelle ma longue attente un an plus tôt avant le feu du nouvel an, mais les vues sont plus variées ici étant donné qu'on voit à 360° autour de la tour. Cela dit c'est quand même la vue depuis la terrasse extérieure qui est la plus intéressante. A l'intérieur, le côté lumineux de la ville est tout de même assez bien atténué par les vitres teintées.

Dernière balade de la journée, autour du plan d'eau en contrebas de la Burj Khalifa. J'aurai l'occasion d'assister à 3 reprises au spectacle de fontaines, depuis 3 points de vue différents. Quel que soit l'endroit, le show est vraiment impressionnant, et je ne peux m'empêcher de faire un rapprochement avec un show pyro très chorégraphié, j'adore ! Outre les fontaines, il y a toutes ces lumières et tous ces buildings tout autour. Un peu plus loin, sur la pelouse située à côté de l'opéra, il y a .... une grande scène avec un concert !! Le genre de truc que je n'ai plus vu depuis des mois ! Tout autour on trouve plusieurs installations qui me font presque me sentir au milieu d'un festival. Un peu plus tard, j'aurai également l'occasion d'assister à un show lumière impressionnant sur la Burj Khalifa. Je deviens fou, il y a trop de choses qui attirent mon regard partout autour de moi, je ne sais plus où donner de la tête, j'ai l'impression que je pourrais rester là pendant des jours sans faire 2 fois la même photo ! Je suis d'ailleurs frustré de devoir déjà repartir... jusqu'à la prochaine fois !

© 2020 Nicolas Guilitte

www.purplemonster.be